lundi 20 juin 2016

Le lundi, c'est entretien : Brian de Palma




Tu sais Corvo, je me demande si t'as pas raison en ce qui concerne le dernier Verhoeven. Je sais que tu fais dans la provoc' , mais je me demande si, sur le fond, t'as pas touché juste.

Mais bien sûr que j'ai touché juste ! C'est un gros nanar ce Elle !

Mais pourquoi ?! Pourquoi un réal de talent fait un truc pareil ? Normalement, c'est un mec expérimenté, il devrait sentir que son script est vide et que ça va se voir.

L'expérience ne fait rien à l'affaire. Ou alors, si l'expérience joue c'est dans un sens négatif. Prends le dernier de Palma, c'était pareil ! La même vacuité !

Oh, t'es dur, c'est un chouette artiste de Palma, il a fait des trucs pas mal.

Je sais. Il dit même des choses pas mal - « raconter les histoires de façon visuelle plutôt que de se reposer sur les dialogues » (1.25), « la nouvelle génération ne sait plus apprécier les films sur grand écran » (2.50)

Il dit ça ?

Oui, et tu te doutes à quel point, pour un vieux conservateur comme moi, c'est mieux que du miel. M'enfin, son dernier film...

Fuck les vieillards !

lundi 13 juin 2016

Le lundi, c'est entretien : Paul Verhoeven



Corvo, il faut que je te dise : si tu veux vraiment contenter tes chers lecteurs, faut que tu colles à l'actualité ! Tu ne peux pas, chaque lundi, systématiquement, t'amuser à poster un entretien avec un réalisateur mort depuis belle lurette, ou tirer tes enseignements de films de quarante ou de cinquante ans d'âge.

Tu voudrais pas aussi, pendant que tu y es, que je me cogne d'aller voir les films qui sortent sur les écrans ?!

Ben, justement...

NON !

Corvo, faut pas être systématique ! Si ce qui sort actuellement est globalement plus miteux que ce qu'on pouvait voir à la grande époque Hollywood il y a néanmoins parmi les jeunes quelques gars intéressants. Non ?

NON !

... ou parmi les moins jeunes. De vieux maitres toujours en activité...

Ok, ok, j'accède à ton désir : je poste un entretien avec Verhoeven.

Ahhh ! Et tu vas aller voir Elle ?

Risque pas... C'est une bouse !

lundi 6 juin 2016

Le lundi, c'est poursuite d'anthologie (To Live And Die In L.A.)



Bon, allez, on va prendre quelques libertés avec le traditionnel entretien qui débute la semaine ; on va faire dans le contextuel ; on va faire dans la poursuite. Le choix est vaste, un moment j'ai caressé l'idée de vous poster le final de La Grande Evasion mais 1) il s'agit de motos 2) To Live and Die and L.A.  est un des rares films sans Gérard Jugnot que l'ami Jules porte dans son coeur (il l'avait passé chez Le Porcivore), et vu que je chéris extrêmement l'ami Jules....

Ah, si ! Il y a un encore un point ! To Live and Die in L.A. est un bon film d'un réalisateur fort connu, justement, pour une autre mémorable poursuite. Amis érudits voyez-vous de qui et de quelle poursuite il s'agit ? Jules, ne joue pas, tu gagnerais aisément !

dimanche 5 juin 2016

En voiture, Simone (le résultat) !



J'aime les bien les conseils bouts-de-ficelle mais, franchement, Corvo, tu crois que ça marche ? On peut faire une poursuite décente avec des moyens aussi limités ?

Regarde, le résultat. C'est, certes, dans le style ricain bas de plafond, que ni toi ni moi ne goutons particulièrement, mais force est de constater que c'est plutôt crédible.

M'ouais, pas mal. C'est bien découpé, il y a pas mal de plans, ils ont dû avoir une sacré journée de taff !

Cela on ne sait pas. Peut-être qu'ils ont réussi à le faire en un jour... ou peut-être pas. Cela n'a pas grande importance d'ailleurs ; on ne vise pas la performance sportive mais artistique.

???

Ben, ouais, faut pas hésiter à se donner un peu d'aisance : prendre un jour pour les plans avec les véhicules en marche et un autre, avec une équipe plus réduite, pour les gros plans et les dialogues à l'intérieur des caisses. Pas de sous = planification.

vendredi 3 juin 2016

En voiture, Simone (Bullit à petit prix) !



Bon, faut passer la seconde, mon cher Corvo. On ne peut pas se contenter de poster des entretiens avec des grands réalisateurs disparus, faut aussi des conseils concrets à tous ces jeunes artistes qui nous suivent, comment faire ceci, comment faire cela...

Comment faire une poursuite en bagnole (puisque tu parles de passer la seconde) ?

Par exemple.

Oh, ben, le premier truc à faire, c'est de repérer un coin tranquille, d'abandonner l'idée de Main Street un samedi après-midi et de lui préférer la zone industrielle un dimanche matin, voire un bout de route en campagne.

Ouais, mais si la scène n'avait pas été écrite en ce sens ?

Eh, ben, tu la réécris.

D'acc'. Quoi encore ?

Placer sa caméra au ras du bitume (prévoir une perche) pour accentuer l'effet de vitesse, choisir un lieu à l'arrière plan suffisamment neutre pour priver le spectateur de points de repère et pouvoir utiliser deux fois le même plan (ou être assez libre au montage). Zyeute bien c'te sympathique vidéo, c'est plein de bonnes idées pour les gars fauchés de ton espèce !

lundi 30 mai 2016

Le lundi,c'est entretien (faire le tri parmi les aspirants réalisateurs)



Ah, tous ces gamins qui perdent leur temps (et dilapident les sous de leurs parents) dans des écoles de cinoche ! Que ne leur fait-on pas passer des tests avant de les inscrire !

On pourrait, par exemple, les inviter à faire un cadre et à y placer placer la ligne d'horizon. Gare à ceux qui la foutraient au milieu !

vendredi 27 mai 2016

Laquelle des trois ?



Et le nom de l'engin, Corvo ? Laquelle tu vas acheter finalement ? La Wacom a beau être la tablette préférée des illustrateurs, la Surface Pro un poil plus abordable, mais si tu te penches avec attention sur l'Ipad Pro tu verras qu'on peut tout à fait dessiner avec cet engin : zéro latence, stylet efficace, dispositif de palm rejection plus qu'au point. En plus, je te signale que ça ferait une belle convergence, vu qu'en matière d'ordi t'es sur mac.

Dessiner tu dis ? Et sur quel logiciel ?

Ben, je sais pas, tout ce que j'ai noté c'est que les mecs sur internet arrivent à torcher des dessins bien léchés avec ce petit joujou.

Peut-être... mais pas sur Story-Board Pro.

Tu ne peux pas faire tourner Story-Board Pro sur l'Ipad ?!

C'est un OS de téléphone portable ! Tu ne peux pas. Les seuls programmes susceptibles de marcher ce sont les petites applications gadgets qu'Apple juge bon que tu puisses utiliser. Rappelle-toi : Apple fais de très bon produits mais considère que t'es un peu neu neu et qu'il ne te faut pas de choses trop compliquées.

Ah, les salauds !

Ouais, et nous, les salauds, on les puni. Exit l'Ipad Pro ! 

mercredi 25 mai 2016

Tablette graphique et renouvellement des pratiques


Bon, ça avance les cogitations autour de la tablette graphique ?

A fond ! Première évidence : il faut acheter ce truc ! Le métier d'un réalisateur est de mettre des producteurs dans sa poche. Cette tablette sera un outil de plus pour y arriver.

Et réaliser des films autoproduits (et faire ainsi l'économie de cette achat couteux), c'est pas un moyen de mettre des producteurs dans sa poche ?

Probablement... sauf que des films on en a déjà, à commencer par notre sublime Viandeur. Oser sortir de sa zone de confort et se lancer dans le vaste monde ! Être réalisateur c'est avoir l'âme d'un explorateur et ne pas avoir peur de secouer la routine !