mercredi 25 février 2015

Comment regarder un court-métrage ?


Avec l'instinct du chercheur d'or. Avec le regard du requin qui tente de débusquer les talents de demain. On recherche du potentiel. On recherche des moyens.

Pas des moyens financiers ou techniques puisque par définition, le court-métrage étant fauché, de tels moyens ne peuvent être au rendez-vous (tautologie). Des moyens de cinéma. Des idées de découpage, de direction d'acteur, un univers, des personnages.

Même fauché un réalisateur peut donner cela. On est en droit d'exiger cela. Peu m'importe que le son ne soit pas parfait, que la caméra soit plus petite que celle de Scorcese qu'il y ait moins de mouvements d'appareil que chez Spielberg, mais il doit y avoir quelqu'un. Quelqu'un qui a vu des films, a compris comment ces petites choses sont construites et qui a quelque chose à dire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire