jeudi 26 mars 2015

Réussir son casting (juste après)


C'est l'inverse de ce qui précédait : c'est le moment où le comédien va vous tester et où il va vous falloir défendre votre projet.
  1. Une règle d'or : ne pipotez pas.Ne laissez pas entendre que vous connaissez machin ou que vous allez propulser la carrière du comédien qui est en face de vous. Les comédiens ne sont pas stupides, tous les baltringues qu'ils croisent (et dieu sait qu'ils en croisent beaucoup) leur tiennent à peu près ce discours. Ce serait le meilleur moyen de le ou la faire fuir en courant : pas vraiment le but que vous recherchez.

  2. Dites seulement que vous souhaitez faire un bon film, que vous croyez en votre scénario et que vous avez réuni des moyens, qui bien qu'en apparence minces,  vous semblent tout à fait suffisants pour réussir dans cette entreprise. Dites que vous avez l'ambition de présenter ce film après dans des festivals et que son destin n'est pas de terminer dans un tiroir. Précisez aussi le délai nécessaire avant d'obtenir des images.

  3. Remerciez, dites que bien entendu vous ne pouvez pas donner de réponse à ce stade et que vous allez revoir tout ça avec votre équipe. Vous pouvez annoncer une date pour la réponse au casting mais il faudra vous y tenir ; n'annoncez pas une date trop proche pour faire plaisir.

  4. Dernier truc avant de laisser filer le comédien que vous venez de soumettre à rude épreuve : n'oubliez pas de l'interroger sur ses dispos. Ce point fait gagner un temps fou en vous économisant de téléphoner aux un et aux autres en tous sens. Notez cela proprement au dos de sa feuille d'identification. Demande -lui pendant que vous y êtes sa taille en confection, sa pointure, voire si il ou elle ne posséderait pas déjà un éventuel costume nécessaire pour le film (ne pas oublier cette règle de base de tous les grands films : tout ce qui permet de faire des économies est bon à prendre !).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire