mardi 24 mars 2015

Réussir son casting (pendant)


C'est le moment où vous allez tester le comédien.
  1. Peu de chose à part faire lire et faire reprendre de temps en temps. En général on sait dès les trois premières phrases si on tient un champion ou une bête de somme.

  2. Faire reprendre permet aussi d'estimer la disponibilité du comédien, sa capacité à écouter et à faire quelque chose de vos explications et, au de là de ça, permet de vous renseigner sur son tempérament. N'oubliez pas : vous cherchez un bon comédien mais aussi un comédien pas chiant qui ne va pas torpiller le film par ses caprices.

  3. N'omettez pas de point du scénario. Ne vous contentez pas du ronron des dialogues. S'il y a une scène physique, une bagarre, des cris de désespoir, etc... Faites jouer tout cela, quitte à demander à votre comédien de boxer avec son ombre.

  4. S'armer de patience enfin si ce n'est vraiment pas la bonne personne. L'inconvénient d'un casting réalisé par un tout petit réal c'est qu'on ne peut pas congédier les gens aussi rapidement que le ferait Scorcese. Ils se sont déplacés, vous vous êtes fait des sourires : difficile d'être tranchant. Il vous faut donc endurer. Prenez le comme un exercice qui vous permet de vous roder et d'être convaincant dans ce qui est votre part de jeu lors d'un casting (présenter le projet et répondre à toutes les questions angoissées des comédiens). J'anticipe car c'est précisément ce que nous allons voir demain.

2 commentaires:

  1. Cher docteur, pourquoi ne signalez-vous pas, via un article spécial, la mise en ligne de Rollinade ?
    C'est pourtant un up ça, où je ne m'y connais pas !


    L’assistante de production.

    RépondreSupprimer
  2. Je termine ma série sur le casting et je m'y colle. Bien vu !

    RépondreSupprimer