lundi 20 avril 2015

Conseils à un jeune homme qui aimerait le cinéma (le coût d'un court métrage)


Imaginons un jeune homme pas trop con et en bonne santé. Imaginons que ce jeune homme aime le cinéma. Imaginons encore pour faciliter notre démonstration qu'il n'ait pas trop mauvais goût. Imaginons que lorsqu'il ferme les yeux lui vienne tout un tas d'idées, des bribes de scénario, des images, des situations. Que pourrions-nous conseiller à ce jeune homme ? Pourrions-nous sérieusement lui conseiller de faire du cinoche ? Son papa, qui se fait beaucoup de mouron, qui sait bien qu'il n'a aucune connexion dans le monde du cinéma, son papa, lui, le verrait plutôt faire une école de commerce ou d'ingénieurs. Fou le papa ?

Oui, tout à fait ! « Cinoche ! », vous répondez. « Fonce ! », vous répondez. Je vous reconnais. Vous êtes bien des lecteurs attentifs de ce blog et vous avez noté que faire des courts métrages qui déchirent coûte pas si cher que ça. Un exemple ? Le merveilleux Rollinade arrière du dr Corvo qui a coûté moins de 1000 euros. 1000 euros et 35 minutes scotchantes de film ! Si c'est pas une activité à la portée de tous ? 1000 euros et on devrait faire des dossiers, ramper devant des producteurs ou pire, par frousse, s'enterrer dans une école de commerce ?! Faites-moi rire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire