samedi 11 avril 2015

Une leçon de mise en scène signée Kurosawa



« Quoi ?! Notre divin docteur en pincerait pour Kurosawa ? Mais c'est Mizoguchi le patron, pas Kuro ! Quoi de plus beau (au hasard) que L'Intendant Sansho ? Quoi de plus creux que Rashomon ?… »

Tout à fait cher lecteur, tout à fait ; on sent que tu as bien ingurgité l'esprit de ce blog. Tout à fait mais là nous ne parlons pas de la valeur générale des films de Kurosawa mais juste de mise en scène. Placer sa caméra. Il sait fait faire ça Kurosawa. Avec une utilisation un peu répétitive du vent, ce qui est bien noté dans la vidéo, mais il sait faire ça.

Sans compter que la mis en boite, à 4.50, de la merde Hollywoodienne qui semble tournée par un robot en pilotage automatique est proprement réjouissante. Merci dr Corvo !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire