mercredi 15 avril 2015

NAB 2015 : les caméras

DVX200 : belle comme une 205 tunée !

« D'accord, d'accord, le NAB c'est de la poudre aux yeux, ça vous promet monts et merveilles et c'est pas ça qui vous aidera à placer votre caméra si vous avez jamais vu un film de Lang ou à être poignant si vous n'entravez rien à Murnau, mais tu as écris, cher dr, qu'un réal se construit "briques après briques"... et si des briques de cette patiente construction se trouvaient dans les allées de ce NAB ? »


Ah, futé ! Tu mérites bien de lire mon blog, toi ! Alors, quelles briques ? Une brique caméra, par exemple ? C'est vrai quelles bougent beaucoup les caméras ces temps-ci... sauf que quoi de plus génial que la Pocket de Black Magic ? La RED qui promet le 8K ? Vous avez les sous pour la Red ? z'avez 50 000 euros ? Nan, ça c'est une caméra pour les loueurs ou les cakes de la pub ! La mini URSA ou la DVX200 plus démocratiques ? Démocratiques, façon de parler. D'accord, elles sortent à moins de 5000 euros... mais ce n'est qu'un maillon de la chaine. Les images, il faut les stocker (disque durs), il faut les monter (ordi digne de ce nom), voire il faut les éclairer et prendre un peu de son.


Nan, croyez-moi j'ai abondamment pesé la question. La caméra idéale pour le cinéaste amateur quinenveut est petite et ne paye pas de mine (pour tourner en mode guérilla), utilise un joli codec (422 10 bits pour la post prod), s'emmerde pas avec le 4K... et coûte moins de 1000 euros ! Cherchez pas : en 2015 comme en 2013 cette cam continue à s'appeler BMPC !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire