jeudi 16 avril 2015

NAB 2015 : une mattebox signée Wooden Camera



« Là, on t'a coincé, cher dr Corvo ! Wooden est une excellente marque et une mattebox est tout ce qu'il y a de plus durable. Là, il va falloir que tu vendes un rein et que tu casques !».

Certes, certes, tu dis vrai. Plutôt que d'acheter de l'électronique, qui se périme à vitesse grand V, mieux vaut investir dans du solide, dans du grip, dans des objectifs ou dans une mattebox, toutes choses qui ne risquent pas de passer. Sans compter que Wooden, pour l'utiliser sur ma BMPC, me donne toute satisfaction.

Oui, sauf que... sauf que les mattebox sont chéres et si peu indispensables. Ouh la, j'entends déjà les cris : 
« pas utile le pare-soleil qui terrasse le flair ?! Pas utiles les filtres ND ou le polarisant ?! »

Si très utiles... mais pas besoin d'une mattebox pour ça. Les filtres ça se visse aussi à l'extrémité des objectifs. C'est tout aussi bon et ça coute beaucoup moins cher sous cette forme que lorsque ça mesure 4 pouces de côté et que c'est signé Tiffen. Quand au flair... vous ne sauriez donc pas bricoler un pare-soleil efficace avec un bout d'alu ou de cinéfoil chers lecteurs ? Non ? A l'occasion le dr Corvo vous montrera comment il a customisé sa caméra... et comment il a économisé 1500 à 2000 balles. Le cinéma est frictivore : mettons les sous au bon endroit !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire