mardi 7 avril 2015

Scénario : les liens logiques entre les événements



Il n'y a pas que le décor dans la vie (d'un réalisateur)... il y a aussi le scénario ! Revenons donc au scénario. Où est-ce que je vous avez laissé ? Je crois que j'avais insisté sur la notion de structure. C'est vrai, c'est beau, c'est juste : un scénario est structuré. Est-ce à dire que le dr Corvo est partisan de ces manuels qui dissèquent les actions humaines en 20, 30, 50 (200 ?) motifs et qui semblent vous dire qu'écrire un scénar' consiste simplement à caser ces fameux motifs à la suite les uns des autres selon un minutage pré-établi ?

Évidemment pas. Vous vous doutez bien qu'un être aussi raffiné que le dr Corvo ne peut se ranger à une pensée aussi grossièrement mécaniste. L'art du scénario est un art bien subtil que des petites recettes ne peuvent vous enseigner. Seule l'expérience et les plantages à répétition vous feront comprendre comment ça marche.

Histoire de ne pas vous désespérer totalement, je vous pousse tout de même cette vidéo épatante. A défaut d'une recette on y apprend (ou on y retrouve ) les fameux « cependant », mais » et « meanwhile back at the ranch » : rien moins que les liens logiques qui tiennent entre eux les différentes actions du film. Si c'est pas une piste ça pour écrire des scénario qui vont de l'avant et scotchent leur spectateur !...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire