jeudi 4 juin 2015

Assistant caméra : l'entretien des objectifs (2)


Ainsi, si vous avez lu mon précédent billet, vous avez vu, cher assistant caméra, qu'en cas de poussière sur l'objectif vaut mieux pas y aller comme une brute (et, je me répète, si c'est celui hors de prix d'un loueur vaut mieux carrément rien faire). 


Mais bon, parfois, faut faire.

Certes, mais parfois c'est pire que des poussières. C'est du  gras, de l'eau, du sel, que sais-je encore ? qui est venu forniquer avec les lentilles. 

Mais pourquoi ?! Pourquoi tant de contrariété ?

Parce que le dr Corvo aime bien les tournages virils au milieu des éléments déchainés. Si je perds pas trois membres de l'équipe dans un éboulis ou emportés par une lame, j'ai du mal à vibrer.

Brrr, vous me faites peur dr.

Mais non, même dans ces cas extrêmes, il y a des solutions. En bref  :


- Pour le gras, quelques gouttes d'alcool imprégnées sur un papier optique en microfibre, est sans doute la moins mauvaise des solutions. Bien entendu il ne faut pas frotter, tamponner délicatement la tache de gras. La qualité de l'alcool a aussi son importance "un verre ça va, deux, bonjour les dégâts", comme disent les pêcheurs à la ligne. Pas question d'employer de l'alcool à brûler, ni même de l'alcool à 90°, ou du whisky, l'idéal étant de l'alcool absolu.
- Les gouttes de pluie contiennent un peu de calcaire. Lorsque l'eau est évaporée il reste sur la lentille des petites traces blanches. Frotter la lentille avec un papier optique dans ces conditions, et c'est la rayure garantie. La solution consiste à déposer quelques gouttes d'eau déminéralisée sur un papier optique microfibres, dans le but de faire fondre le calcaire, ce qui aura pour effet d'être absorbé par le papier optique. Ainsi la tache blanchâtre disparaîtra de la lentille.
- L'eau de mer, les embruns, rien de pire pour attaquer le traitement de la couche anti-reflets. Si des gouttelettes d'eau de mer se déposent sur la lentille frontale de l'objectif, il faut les faire disparaître rapidement. Sinon le sel contenu dans l'eau va grignoter la couche anti-reflets de votre objectif. Il est nécessaire d'appliquer comme dans le paragraphe précédent, de l'eau déminéralisée afin de faire fondre le sel, puis de capturer la trace d'eau à l'aide d'un papier optique micro-fibres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire