jeudi 18 juin 2015

Les installations merdiques (6) : le coup de génie


Tu sais, dr, ça fait quelques jours qu'on s'est lancé dans cette série sur les installations merdiques, eh bien, voilà, il y a un truc qui me turlupine : on se fout de la gueule de petits gars qui bricolent, or le fond de la philosophie Corvo c'est bien les petites productions contre les grosses ?

Sûr ! Mais les deux sont conciliables.


Pardon ?


Ce dont on se moque c'est des bricolages précaires, du manque de réalisme, du flirt avec la catastrophe : les tournages n'ont pas besoin de ça en plus pour partir en sucette. Ce dont on ne se moquera jamais c'est du petit gars astucieux qui trouve une solution économique pour faire son plan.


Ah, ben, t'as ce mec avec son chariot d'aéroport qui refait Prison Break. Ça peut paraître un peu pittoresque mais


Seul compte le résultat. Les tournages pros sont plein d'astuces colossales de cet acabit et personne n'y trouve à redire. Ne pas ce censurer, ne pas brider le Géo Trouvetou qui est en toi (sauf si ça doit mettre le feu au pâté de maisons).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire