lundi 13 juillet 2015

Conversation avec Cecil B. DeMille (2) : filmer contre ses amis


Corvo, je comprends pas, qu'est-ce que tu leur reproches à mes films ? T'as vu Les Conquérants d'un nouveau monde ?

Justement ! Je me le suis repassé cette semaine et c'est ce qui m'a donné envie de causer avec toi.

Donc, tu l'as senti mon gros sens plastique ?!

Pour l'avoir senti, je l'ai senti. Et ton sens du découpage hérité du muet aussi. Non, tout ça est présent et impeccable mais quand je te disais que tu te cassais trop le cul j'entendais par là que tu mettais trop de trucs dans tes films.

Mon côté pédagogue ?

Exactement ! Tes cartes, tes exposé historiques qui ouvrent chacun d'entre eux et puis cette histoire de pépite ferreuse qui annonce que Pittsburgh sera la capitale de l'acier américain. Tu sais nous on en a rien à secouer de l'acier américain.

Mais l'acier, c'est les rails, les canons, les ponts jetés sur les rivières, la civilisation qui avance, le Progrès, quoi !

On s'en tamponne du Progrès !

Je suis maçon et je crois à une humanité qui se construit par ses propres moyens.

Moi pas et là n'est pas la question. La question, c'est que ces considérations n'ont rien à foutre dans un film !

T'as préféré mon obsession vicelarde pour le bondage ?


Largement. Ce qui tient en haleine, c'est par qui Paulette va-t-elle se faire se faire abuser et de quelle ignoble manière ?

Corvo, je te fais un aveu puisqu'on se comprend si bien : moi aussi c'est ce que je préfère.

Et alors ? Qu'est tu viens nous faire chier avec tes canons et ton acier ?!

T'imagines si en loge je leur dis que je vais faire un grande film... sur les mille et une manière de tourmenter une pauvre fille ? Exclu ! Tricard !

1 commentaire:

  1. "T'as préféré mon obsession vicelarde pour le bondage ?"

    Dans les 7 films de Corvo, combien de femmes attachées et/ou tuées ?

    Leporc'estbon

    RépondreSupprimer