dimanche 9 août 2015

Anatomie du Butterfly (1)


Corvo, laisse-moi te dire que t'es en dessous de tout ! Ce qui fait l'intérêt  - entre autres choses - de ton blog, c'est que tu nous laisse longtemps jamais seuls, que tu ponds des billets quasi quotidiennement, mais, là, qu'est-ce qu'il t'arrive ?! Une semaine que tu nous laisse sans nouvelles !

Ben, j'ai bien le droit de prendre des vacances, de me délasser à la campagne en compagnie de jeunes femmes délicates qu'on croiraient sorties d'un siècle passé.


Mais tu ne prends pas de vacances ! T'as ton Viandeur à préparer, t'as même pas quitté Paris !


C'est vrai et c'est justement pour cette raison que j'ai pas trop le temps d'écrire.


Corvo, tu as vraiment du yoghourt à la place du cerveau. T'as pas le temps d'écrire, certes, mais les milliers d'images, toutes plus instructives les unes que les autres, que tu as sur ton ordi… T'as qu'à en balancer une !


Euh, ben, je sais pas, vu que le soleil tape je peux faire une série sur les toiles de diffusion.


Excellent !


Celle là, par exemple ?


Parfait ! Il y a la campagne, la jeune fille sortie d'un siècle passé et non encore dévastée par le féminisme ; il y a surtout une façon étonnante d'utiliser un butterfly : sous un arbre ! Ces gars avaient-ils à ce point trop de lumière que sous le couvert des feuilles ils leur fallaient encore en retenir ?… Passionnant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire