jeudi 8 octobre 2015

Le Viandeur : le survivaliste


Certains  se posent vraiment des questions (et du coup m'en posent) : "mais qui est ce type en treillis dans Le Viandeur ?" "C'est un film sur des catcheurs ? Curieux, on voit un militaire trainer dans certains de tes plans ; ce serait pas plutôt un film sur l'armée ?..."

Mais, non, mais qu'est-ce que vous pouvez être conformistes ! Le type en treillis - d'abord c'est pas un type, c'est Romain Canet - c'est un survivaliste. Un quoi ? Un survivaliste ! Un gars qui croit que la fin du monde est pour demain et qui s'y prépare en stockant des boite des thon. M'enfin, vous n'avez jamais vu L'aube rouge de Milnius ou Délivrance de Boorman ? 

Bon, peu importe, tout ce que vous avez à retenir pour l'instant c'est que le meilleur moyen de donner une saveur nouvelle à une recette vieille comme le monde - le zombie aux pruneaux -  c'est d'ajouter un ingrédient inattendu. Dans mon cas, il se nomme survivaliste.

Ne pas courir après une nouveauté radicale : le cinéma n'est qu'une longue suite de variations sur des formes connues (enfin, il faut quand même qu'il y ait un truc qui varie).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire