mercredi 16 décembre 2015

Les leçons du Viandeur : bricolez-vous des décors



Ceux qui me lisent depuis un moment savent la tendresse que j'ai pour les studios de cinoche et les décors faits de toutes pièces. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il n'y a rien de plus agréable que d'avoir les coudées franches et de travailler dans un lieu réellement fait pour ça (c'est fou ce que les gens stockent chez eux de merdouille ; allez tourner chez quelqu'un sans casser un ou deux bibelots vous m'en direz des nouvelles). Tout simplement parce que le grand angle c'est très moche et que la seule façon d'y échapper c'est d'avoir du recul... d'où le décor de cinoche.

Ben, oui, dr Corvo, c'est bien beau le décor de cinoche, on en convient aisément, mais tu sembles juste oublier une chose : ce blog s 'adresse d'abord à des réalisateurs fauchés ! « fauchés », c'est le mot important dans cette phrase. Comment-tu veux accéder aux couteux studio de la Plaine St Denis ou du Bry-sur-Marne si t'es pas Besson ?! Pas logique ton truc, dr !

Allons donc ! Tu dors sous les ponts ? Non ? Eh ben, transforme ton appart' en studio de cinoche. Difficile ? Coûteux ? A garçon imaginatif rien n'est impossible ! Quelques cartons ramassés dans la rue, quelques morceaux de bois de même provenance et cette chambrette ne se met-elle à faire une remise tout à fait crédible ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire