vendredi 4 décembre 2015

Les leçons du Viandeur : prévoir des portes de sorties





 Cette magnifique séquence muette toute en regards et en émotion vous est offerte par Caterpillar

Tu te souviens du petit billet que j'avais fait sur la nécessité de posséder les costumes des comédiens ?

L'idée qu'on pourra commencer ou continuer sans l'un d'entre eux en le faisant exister sous forme de manche, sous forme d'amorce ?

Exactement ! La règle de base, c'est qu'une journée de tournage, tant de personnes réunies un même jour, est un don du ciel et qu'il ne faut pas en laisser échapper une minute.

C'est bien gentil mais quand tu as un furieux dans le voisinage qui a décidé de sortir sa perceuse ou son taille-haie... t'es bien obligé d'attendre et de prier.

Sauf si tu as prévu des passages muets, des plans qui peuvent se passer de prise de son. Dans ce cas là, tu tournes ces plans, tu exploites ta journée en attendant le moment où tu pourras ressortir le micro de sa boite.

Tu es bien confiant.

On est en France. T'as déjà vu un ouvrier qui n'aille pas déjeuner ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire