lundi 4 janvier 2016

Le lundi, c'est entretien : John Cassavettes



On me pose souvent la question : « dr, je voudrais faire du cinoche, j'aimerais moi aussi me monter une petite bijoute histoire d'être indépendant, mais j'ai pas un rond ou presque ; qu'est-ce que je peux faire ? Par où commencer ? ».

Commence par tenir rangé le peu que tu as. Ça sert à quoi d'avoir du matos si celui-ci est incomplet, si le jour du tournage la moitié reste dans ta piaule où au fond du sac parce qu'enfoui sous des merdes et que tu sais même pas qu'il s'y trouve !

Dis-donc, Corvo, je te trouve vachement remonté. On dirait que ça sent le vécu.

Ben, oui, ça sent le vécu. Je voulais vous passer un super entretien de Ford réalisé par André Labarthe... impossible de remettre la main dessus ! C'était pourtant une chouette truc avec un Ford qui baragouinait français et qui nous montrait ses gambettes.

Arrêtes, tu me rends malade.

Ressaisis-toi, je ne viens pas les mains vides. Labarthe a fait plus d'un entretien épatant dans sa vie, ce John Casavettes, par exemple. Pas forcément mon réalisateur préféré mais le gars est tout ce qu'il y a de plus sympathique et ce qu'il raconte sur la façon dont on se fait une réputation dans ce monde est évidemment toujours d'actualité (3.30).

Vite, vite !

Range tes affaires d'abord !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire