vendredi 29 janvier 2016

Stop motion (le secret du cinoche)


Ok, ok, ça manquait de réalisme. Jetons par dessus bord cette idée de stop motion. C'est trop contraignant.

Tout au contraire, il y a un truc précieux dans le petit film que tu nous a poussé.

Ah, oui ?! T'as vu que justement ils avaient fait une forêt dans leur mini studio, comme ton Siegfried ?

Non, je parle... de la préparation. Ça ne t'a pas frappé ces grands panneaux avec des tonnes de post-it ?

C'est de l'animation, si tu veux pas te mélanger les pinceaux, il faut en passer par là.

Un film en prise de vue réelle, c'est la même chose : c'est une flopée incroyables d'événements visuels. Ce qui manque le plus aux mauvais films c'est de ne pas avoir su les organiser... ou de ne pas avoir pu pour cause de défaut d'équipement.

Les mauvais films comme ceux étant tombés à court de post-it !

… ou de murs pour étaler tout ça. Le cinéma est un continuum; il n'y a pas de domaine du cinoche qui n'entretienne de lien avec le reste de cet art.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire