lundi 22 février 2016

Le lundi, c'est entretien : festival de Cannes 1979



Vous ai-je déjà parlé des exquises soirées qu'organise Le Porcivore ? Si, je crois. Je rappelle juste pour ceux qui auraient loupés ce billet essentiel que toutes les trois ou quatre semaines notre petite troupe se réunit pour une projection in appartement d'un chef-d'œuvre (ou pas) du septième art ; on programme à tour de rôle, le film est précédé de bande annonces judicieusement choisi par Stevie, et le menu reflète le thème du jour. Puéril ? Pas tant que ça. La trépidante vie moderne éclate les groupes et, les épouses ne cuisinant plus, il faut bien trouver un prétexte à se réunir ; le ciné-club joue ce rôle ; vive le ciné-club !

Ceci étant posé, je dois mettre en garde ceux qui seraient tenté de copier la formule : soyez exigeant en ce qui concerne les règles déterminant la programmation des films. Ça peut paraître dingue mais apparemment tous ont des marottes : Stevie n'aime que les films de déambulation urbaine, Jules ne conçoit pas une bonne programmation sans Gérard Jugnot, Le Renard Argenté sans Patrick Deweare...

Allez, cher Renard, ta persévérance mérite d'être saluée : cette vidéo est pour toi ! Le lundi, c'est entretien... mais c'est aussi nostalgie et copinage !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire