jeudi 18 février 2016

Posséder sa caméra (souplesse du calendrier)


Ok, ok, une caméra c'est pas aussi périssable que ce qu'on peut croire à première vue mais t'as pas répondu à la question : pourquoi vaudrait-il mieux acheter que louer ?! Après tout, pour qui fait du cinoche, les jours de tournages sont pas super nombreux chaque année. Avoir une cam' et la laisser dormir 360 jours par dans un placard...

Je te l'ai déjà dit on peut acheter par prévoyance. Pour ne pas se retrouver un jour dans la triste position de ces réalisateurs de talent qui se sont retrouvés au chomedu tout simplement parce qu'ils n'avaient plus l'heur de plaire à des producteur. Veiller à son indépendance (et donc s'en donner les moyens).

M'ouais, invoquer la frousse pour fonder une politique c'est assez moyen comme argument.

La peur est parfois bonne conseillère.

Mais, enfin, au delà de ça, conviens-en : acheter coûtera toujours plus cher que louer. Combien coûte une semaine de loc ? Hein ! Pas si cher.

Sûr, mais encore faut-il pouvoir tourner sept jours consécutivement ; parfois les jours de tournage t'es obligée de les dispatcher de ci de là. Imagines que tu tournes avec des catcheurs. Des français. Des catcheurs bien de chez nous. Ceux-ci ont beau avoir beaucoup de talent, ils ont forcément un job à côté ; on est pas aux states, ce ne sont pas des stars blindés de dollars qui peuvent se permettre de prendre une semaine quand ça leur chante ou pour les nécessités de ton film. So, tes septs jours de tournage au fil de l'eau... ils risquent de te coûter un bras en loc' !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire