lundi 9 mai 2016

Le lundi, c'est entretien : Ricardo Freda




Cimino, le roi des cons ? Cimino comme premier responsable de la malédiction qui le tient éloigné des caméras ?... J'ai regardé avec attention l'entretien que tu as posté la semaine dernière Corvo et je dois bien avouer que j'ai du mal à voir ce que Ciment entend par là. Je dois même avouer que je l'ai trouvé piquant le gars Cimino ; tu vois ce à quoi je fais allusion ?

Le : « les producteurs ne lisent pas (1.12) » ?

Exactement ! J'adore ce genre de petite perle. A ce sujet, t'aurais pas un autre entretien qui balance bien, Corvo ?

J'ai, j'ai. J'ai Freda.

Ça balance, Freda ?

« le cinéma est par définition populaire », « le réalisme est la mort du cinéma », « Rossellini, réalisateur médiocre », « les scène intimistes font chier », « le cinéma italien n'est plus qu'un cadavre puant »... Pour balancer ça balance !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire