mardi 24 mai 2016

Rendez-nous madame Colet !


Alors Corvo, on publie plus trop ces temps-ci ! On se prend des vacances ?

Absolument pas, je suivais le Festival de Cannes. 

Ouais ? T'étais sur la Croisette ? 

Non, non derrière mon ordinateur. Je te rassure, cela suffit amplement pour se faire une idée sur un film. Je peux par exemple te dire que ce palmarès est profondément grotesque.

Ah, bon, comme ça ? Mais comment tu peux être aussi sûr ? T'as vu aucun de ces films !

Je suis sûr, c'est tout, et d'ailleurs ceux qui on vu les films et qui ont un peu de bon goût pensent exactement cela.

Ok, mettons. Mais ça t'inspire quoi ce beau palmarès qui sent bon la misère et la banlieue   ?

Rien. Si ! Ces gens ont-ils jamais entendu parler de Lubitsch ?! 

Qui ? Lu... ?...

C'est bien ce que je pensais : fichue amnésie contemporaine !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire